Fr
Uk
De
 
Suivez-nous

Tour penchée

Inscrite à l'inventaire des Monuments historiques la tour datée du XIIe siècle et XIIIe siècle, est l'unique vestige des fortifications médiévales. Elle présente une inclinaison due à la destruction du village et du fort par les troupes royales en 1629.

Cette éminence calcaire de 218 mètres d'altitude domine le village de Soyons. Depuis ce massif, vous avez un point d'observation remarquable sur la vallée du Rhône, les massifs du Vercors à l'est, le massif du Ventoux au sud,...
L'histoire de ce massif est liée à une succession de périodes d'occupation et d'abandon par l'homme. Tout d'abord ont été constatées des phrases successives d'habitats de populations protohistoriques, leurs premières traces apparaissant aux alentours du VIIe siècle avant notre ère. Le peuple des Segovellauni installe sur ce plateau de Malpas son oppidum, un habitat fortifié qui va subir plusieurs destructions et reconstructions. Les segovellauniens y vénèrent une déesse indigène dénommée Soïo dont l'autel fut mis au jour dans les ruines de la Chapelle Saint Gervais située au bord de la falaise.
L'oppidum protohistorique fut abandonné au Ier siècle de notre ère. La réoccupation du plateau est par la suite attestée à partir du II siècle/ IV siècle puis cesse vers le VIe siècle/VIIe siècle au profit d'un village situé au pied de la falaise.
Durant le Moyen-Âge, les populations réinvestissent le Malpas. Au XIIIe siècle, le plateau et le village en contrebas sont dotés de fortifications. Un replat naturel, le chemin dit des "Sangles", situé à flanc de falaise permettait la liaison entre les deux lieux. Actuellement ne subsistent que quelques vestiges des remparts médiévaux et la "Tour penchée"" située sur le point le plus élevé du plateau.
Datée de la findu XIIe siècle/début du XIIIe siècle, cette tour de plan quadrangulaire présentait trois niveaux. Le premier et le second niveau montrent un départ de voûtes. Au deuxième niveau se trouvent encore deux fentes de jour situées au niveau même du plancher; on observe également le départ d'une baie en plein cintre.
Au cours des guerres de religion, le massif et le village ont été l'objet de plusieurs sièges et destructions. La tour a notamment subi un premier assaut par des troupes catholiques en 1627. Les protestants la remirent en état dès 1629. Cependant peu de temps après, la ruine complète du village médiéval et des fortifications eut lieu à l'issue du siège d'avril 1629:l'armée royale de Louis XIII, placée sous le commandement du Duc de Montmorency, mit le siège devant Soyons, place forte protestante sous les ordres du capitaine Chambonnet nommé alors Gouverneur. Après quelques jours de combats, le duc de Montmorency occupe la place et la fait complètement raser. Les travaux de démolition sont la cause de l'état et de l'inclinaison de cette tour, un des rares vestiges de cette période historique.
L'armée royale prend alors le contrôle de la navigation sur le Rhône, lui permettant ainsi d'être approvisionnée en munitions afin d'attaquer Privas et les Boutières.

Coordonnées
Sortie Sud D86 Prendre le chemin de randonnée M.Astier
07130 Soyons

Tel : 04 75 60 88 86
Email : info@rhone-crussol-tourisme.com
Web : http://www.rhone-crussol-tourisme.com
Tarifs
Accès libre.
Ouverture
Du 01/01 au 31/12/2017, tous les jours.
Caractéristiques :
  • Visites gratuites
Facilités :
  • Parking à proximité
  • Parking
  • Animaux acceptés
Localisation
Contactez "Tour penchée" Soyons
Remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur envoyer

Nom : *   Message : *
Prénom : *  
Tél. : *  
Email : *  

Code vérif. : *

Captcha