Chapelle Notre Dame de la Mûre

Chapelle Notre Dame de la Mûre

Entrée Nord

RN 86

CORNAS

L'origine de la chapelle de Notre-Dame de la Mûre se perd dans la nuit des temps. Elle aurait été bâtie en reconnaissance de quelque grâce extraordinaire, obtenue par l'intercession de N.-D. du Puy, dont elle resta pendant longtemps succursale.

Une tradition locale parle de deux voyageurs qui, se trouvant en danger sur le Rhône, eurent recours à N.-D. du Puy s'engagèrent par vœu à lui faire construire une chapelle à l'endroit même où leur barque irait atterrir.
Il fut fait comme il avait été promis et, dans le petit sanctuaire, les naufragés de la Vierge placèrent une statue noire, tout à fait semblable à celle du Puy. C'est de là que serait venu le nom de N.-D. de la Mûre ou N.-D. Noire.
La première mention de la chapelle remonte à 960.
La chapelle aurait été détruite à l'époque des guerres de religions, vers 1570, par l'amiral de Coligny, et resta en ruines à cause des époques troublées qui suivirent.
Elle fut reconstruite après 1701 puis ruinée de nouveau à la Révolution.Elle fut venue comme bien national et achetée en 1793 par adjudication pour 325 livres. Son nouveau propriétaire fit enlever la toiture ainsi que les pierres de taille de la porte et des fenêtres. Il ne resta plus que les quatre murs de la chapelle.
Elle fut revendue en 1810 et couverte d'une toiture, mais la chapelle ne fermait pas.
En 1854, les réparations les plus urgentes furent affectées et elle fut rendue au culte.
En 1856, elle est reconstruite et agrandie et les derniers travaux s'achevèrent en 1865, avec la voûte, l'abside et la sacristie.
Source: "sanctuaire de N.-D. de la Mure - Fêtes du couronnement 4-7 juillet 1946".

Périodes d'ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Tarifs

Gratuit.

Prestations

Confort et services

  • Parking
  • Parking privé
  • Parking à proximité
  • Visites gratuites

Langues parlées

  • Français