Charmes-sur-Rhône

 Le Caillou aux Hiboux

Comme son nom l’indique, le village de Charmes-sur-Rhône borde le Rhône. Il est traversé par la ViaRhôna et forme un itinéraire privilégié tant pour les amateurs de vélo que pour les amoureux de gastronomie (Charmes dispose d’un restaurant étoilé ) et d’histoire ! Les berges vous feront voyager dans des paysages bucoliques, tandis que les ruelles vous transporteront au cœur du patrimoine médiéval…

De l’antiquité au Moyen Age

Bâti à même le roc, le village de Charmes-sur-Rhône présente des signes d’une occupation romaine, comme en témoigne le surprenant sarcophage d’Alethius situé sous le perron de l’Hôtel de ville ainsi que de vestiges du Moyen Age à travers son château féodal. Entré dans le giron de la famille de Crussol en 1228, celui-ci sera utilisé comme résidence jusqu’à la fin du XVe siècle par les Crussol d’Uzès, puis, servira jusqu’à son démantèlement en 1624, de petite garnison et de prison avant d’être pillé début du XXe siècle.

Eglise de Charmes-sur-Rhône

L’âge d’or de la soie

Plus tard, l’ère industrielle verra s’implanter sur l’Embroye plusieurs usines de moulinage. La plus importante "Bellevue" la bien nommée domine le village. Elle fonctionnera jusqu’au milieu du XXe siècle, les ouvriers y furent nombreux. Comme dans beaucoup de villages de l’Ardèche et du Gard, l’élevage du ver à soie procurait un revenu complémentaire aux familles modestes. Il ne subsiste de cette époque que quelques mûriers qui ont résisté à l’urbanisation moderne et au remembrement.

Ponton sur le Rhône à Charmes-sur-Rhône
Cascade Charmes-sur-Rhône
Porte médiévale Charmes-sur-Rhône